mercredi 8 juin 2011

Alberic-Joseph Florizoone

                                                                       Ce nom vous est peut-être inconnu, et pourtant... voici l'homme qui est à l'origine de Meli Park. Alberic-Joseph Florizoone est né en 1907 à Wulpen, en Flandre Occidentale (Belgique). Sa famille baignait dans l'apiculture depuis plusieurs générations, c'est donc naturellement qu'il commence à s'y intéresser très tôt. Le miel était une denrée rare à l'époque, plutôt réservé aux classes les plus aisées. Il mit donc tout en oeuvre pour le faire connaître au plus grand nombre.
  A.J. Florizoone commença par vendre son miel à domicile, puis il participa à plusieurs foires et marchés. Il acquit ainsi ses premières récompenses. En 1934, il achète un terrain agricole à Adinkerke et y fit construire un grand bâtiment comprenant une salle de conférence, une cafétéria et une salle de conditionnement du miel. Puis, il intégre à cela des éléments de distraction comme des terrasses autour d'un étang, un labyrinthe, un mini-golf et une petit espace de jeux pour enfants... Meli Park est ainsi né !



De 1939 à 1942, alors que l'Europe traverse des heures sombres avec la seconde Guerre Mondiale, A.J. Florizoone exerce la profession de bourgmestre (la fonction de Maire en Belgique) d'Oostduinkerke, une commune belge située à 10 kms d'Adinkerke. Il se marie pendant cette période à Marthe Vandooren (1941 - voir photo). En 1958, lors de l'Exposition Universelle de Bruxelles, l'énorme pavillon Meli (1200 m²) attire des milliers de visiteurs grâce à un show de fontaines dansantes et un autre show sur le monde des abeilles. Le stand Meli atteint un tel succès qu'A.J. Florizoone obtient l'autorisation de construire à Bruxelles une réplique de son parc Meli d'Adinkerke.


    L'entreprise Meli continue de prospérer et Meli Park devient au fil du temps une place forte du tourisme côtier, notamment avec la création des congés payés. A.J. Florizoone accueille beaucoup d'invités de marque pendant les années 60 et 70. Sur la photo ci-contre, on le voit inaugurer le Monorail en 1973 en compagnie de sa femme Marthe Vandooren. En 1990, il sort un livre autobiographique "Meli, mijn leven" (Meli, ma vie). Il nous quitte en 1992, laissant derrière lui l'image d'un grand homme d'affaires, mais surtout d'un homme ayant su mettre en harmonie la famille, la nature et les loisirs...



 
Un grand hommage lui est rendu en novembre 1999 par l'IAAPA (organisation internationale des parcs d'attractions) : il est intégré au Hall of Fame, un cercle très fermé des hommes ayant apporté leurs lettres de noblesse aux parcs d'attractions...



note du webmaster : toutes les photos publiées sur cette page proviennent du site pannetheka.net (tenu par Mme Jacqueline Vandenhende) et sont la propriété de Mme Veuve Alberic-Joseph Florizoone. Merci beaucoup pour l'utilisation de ces photos

provenance exacte :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire